Les Millennials et Internet : idées reçues vs usages réels

La Netletter - décembre 2017

Millennials. Le terme qui désigne les jeunes nés entre 1980 et 2000 est omniprésent et les idées reçues sur leurs comportements multimédias sont nombreuses. Quelle est la réalité de leurs usages Internet ? Médiamétrie dresse le portrait digital des 15-34 ans.

Idée reçue n°1 : les Millennials ne vont plus que sur Internet

Si la télévision est le premier média pour la population française (34,4% des contacts médias quotidiens), chez les Millennials, elle arrive en deuxième position mais représente tout de même 20,5 % des contacts. C’est le mobile qui occupe la première marche du podium. Il représente 26,7% des contacts médias quotidiens (hors musique, vidéos et jeux vidéo) chez cette tranche d’âge, contre 14,0% pour l’ensemble de la population, soit 16,7 points d’écart. Les écrans ordinateur et tablette représentent eux 14,9% des contacts médias quotidiens des Millennials.

13 millions de Millennials ont visité au moins un site ou une application en septembre 2017, soit 9 jeunes Français sur 10. L’engagement envers le média Internet est particulièrement fort chez cette cible : 88,9% de ces jeunes internautes se connectent tous les jours, contre 82,2% pour l’ensemble des internautes.

Idée reçue n°2 : les Millennials passent leur temps sur les messageries instantanées

En moyenne, les Millennials passent chaque mois un peu plus de 22h30 sur ordinateur contre près de 32 heures sur mobile (vs 27 heures pour l’ensemble des mobinautes).

Mais les messageries instantanées ne font pas partie des trois catégories sur lesquelles les Millennials passent le plus de temps : elles ne représentent que 5 % de leur temps passé sur mobile.

Les jeux en ligne, les vidéos et les sites communautaires sont les trois activités favorites des Millennials : elles représentent plus de la moitié du temps passé sur mobile.

Si les 15-34 ans représentent la moitié du temps mobile sur la catégorie Vidéos/Cinéma, les apps en croissance chez eux sont très liées à la vie quotidienne : s'habiller, se déplacer, déclarer ses impôts ou encore organiser ses voyages.

Idée reçue n°3 : les Millennials utilisent uniquement les apps de chat et de vidéo

En termes de temps passé sur mobile, la préférence pour les apps est indiscutable, même si l’on remarque une légère distinction entre les 15-24 ans et les 25-34 ans : 84% du temps mobile des 25-34 ans se fait sur application, alors que cette part atteint 91% chez les 15-24 ans (et 87% pour l’ensemble des mobinautes).

Les apps qui observent les hausses de fréquentation les plus importantes ces derniers mois chez les Millennials sont très liées à la vie quotidienne : s'habiller, se déplacer, déclarer ses impôts ou encore organiser ses voyages.

Idée reçue n° 4 : les Millennials ne s’intéressent plus aux actualités

Les sites et applications d’actualités attirent les Millennials : 11,1 millions d’entre eux se rendent chaque mois sur cette catégorie, soit 85% des internautes âgés de 15 à 34 ans. Ils représentent 29 % de l’audience de cette catégorie.

Les Millennials sont également friands des actualités diffusées directement sur les plateformes, comme les formats Instant Articles de Facebook et AMP de Google. Ils constituent plus de 40% de l’audience de certains contenus déportalisés mesurés actuellement par Médiamétrie, alors qu’ils ne constituent que 28% des internautes.

Idée reçue n°5 : les Millennials sont une population homogène

Si l’on a pris l’habitude de parler des Millennials comme d’une population homogène, on note certaines différences entre les comportements des plus jeunes et des plus âgés d’entre eux. Par exemple, 94% des 25-34 ans sont mobinautes alors que seuls 79 % des 15-24 ans le sont.

En termes de marques, si les 15-24 ans et les 25-34 ans plébiscitent Google, Youtube et Facebook, le classement des audiences mensuelles témoigne d’intérêts différents selon l’âge : Snapchat en 4e position pour les 15-24 ans face à Le Bon Coin pour les 25-34 ans.

Par ailleurs, les 25-34 ans passent 39% de leur temps mobile sur les apps de Facebook, YouTube et Google. Chez les 15-24 ans, les applications Snapchat, YouTube et Facebook occupent plus de la moitié du temps mobile (56%), dont la moitié dédiée à Snapchat.

Si les Millennials ont en général un rapport particulier au mobile, avec une réelle assiduité et une consommation non négligeable des nouveaux modes d’information comme les contenus déportalisés, les distinctions existent entre les préoccupations des 15-24 ans lycéens/étudiants et celles des 25-34 ans qui construisent leur vie professionnelle et familiale.

Source : Médiamétrie et Mediametrie//NetRatings – Audience Internet Global – France – Septembre 2017 – Base : 15 ans et plus / Audience Internet Mobile – France – Septembre 2017 – Base : 11 ans et plus / Audience Internet Ordinateur – France – Septembre 2017 – Base : 2 ans et plus – Tous lieux - Copyright Mediametrie//NetRatings - Tous droits réservés

Média In Life 2016 - Base 13-34 ans - Copyright Médiamétrie - Tous droits réservés

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.