Streaming musical : 6 visiteurs sur 10 utilisent exclusivement leur mobile

La Netletter - décembre 2017

La part du numérique atteint désormais 50% du revenu global de l’industrie musicale mondiale : les revenus issus du streaming ont bondi de 60% en 2016. Dans ce contexte porteur, Spotify, Deezer, Qobuz et d'autres acteurs européens viennent de lancer l'alliance Digital Music Europe, afin de parler d’une seule voix à Bruxelles. Où, quand et comment les internautes français écoutent-ils de la musique sur Internet ? Tour d’horizon des usages du streaming musical en France.

Le streaming consiste à écouter des contenus en ligne, sans télécharger les fichiers sur son ordinateur ou son mobile. En phase avec la croissance du chiffre d’affaires du secteur, l’audience des sites et applications dédiés au streaming musical légal affiche une croissance de 20 % en France. En effet, le nombre d’internautes ayant visité Deezer, Spotify, Google Play Musique, SoundCloud, Napster, Qobuz, MusicMe ou Beatport au cours du mois est passé de 12,7 millions en septembre 2016 à 15,2 millions en septembre 2017, soit presque un tiers des internautes français de 15 ans et plus.

Le streaming musical, c’est aussi Youtube. D’après l’étude « WebObservatoire Streaming musical » de 2017, 70 % des internautes qui écoutent de la musique en streaming utilisent la plateforme leader de la vidéo (+2 points par rapport à 2016) et 28 % passent par Dailymotion.

Le nombre de « streameurs » quotidiens a augmenté de 34 % en un an : en septembre 2017, chaque jour, 3,3 millions d’internautes en moyenne se sont connectés à un site ou une app de streaming musical, contre 2,5 millions en septembre 2016.

Le streaming musical séduit particulièrement les 15-34 ans : ils représentent à eux seuls 41% des visiteurs de sites et apps de streaming musical, alors qu’ils ne constituent que 28% des internautes. Les CSP+ sont également surreprésentés : ils représentent 36 % des streameurs alors qu’ils ne constituent que 29 % des internautes.

59% utilisent exclusivement leur mobile

Le mobile vient en première place : cet écran est utilisé par 72 % des « streameurs ».
59 % utilisent même exclusivement leur mobile. Parmi ces exclusifs, près de la moitié (49%) sont des jeunes de 15-34 ans. Et 44% des internautes utilisant l’ordinateur pour visiter les sites de streaming musical sont des CSP+.

Presque 1 mobinaute sur 3 (31%) s’est rendu sur un site ou une application de streaming musical en septembre 2017. Les 15-34 ans sont ceux qui y consacrent le plus de temps : ils représentent 63 % du temps mobile de streaming musical.

Ecrans mobiles inclus, le domicile reste le lieu d’écoute privilégié

Tout écran confondu, le domicile demeure le lieu de prédilection pour écouter de la musique en streaming : 67% des internautes le font chez eux et près de la moitié également lors de déplacements (voiture, trajets quotidiens et voyage).

Le streaming musical s’écoute du matin au soir. Les mobinautes sont les utilisateurs les plus engagés, avec une part d’utilisateurs quotidiens connectés toujours supérieure à celle sur ordinateur. Surtout, dès 6 heures du matin, un tiers des mobinautes consommateurs de streaming sont déjà connectés et ils sont plus de la moitié à l’être entre 18 et 20 heures.

En termes de puissance, les 3 marques de streaming musical les plus visitées en septembre 2017 sont Deezer, Spotify et Google Play Musique, qui affiche une audience exclusivement mobile.

Avec le déploiement de la 5G en 2020 et les innovations des équipements d’écoute haut de gamme, le profil des utilisateurs de streaming musical devrait encore évoluer. Des tendances que Médiamétrie s’attachera à suivre de près.

Source : Web Observatoire - Streaming Musical (T3 2017) - Base : internautes 15 ans et + Audience Internet Ordinateur – Base 2 ans et + - Lundi-vendredi / Audience Internet Mobile – Base 11 ans et + - Lundi-vendredi - France – Septembre 2017 - Copyright Médiamétrie et Mediametrie//NetRatings

Audience Internet Global – France – Septembre 2017 - Base 15 ans et + - Copyright Médiamétrie et Mediametrie//NetRatings

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément