9 Français sur 10 estiment que le cinéma est bon pour le moral

Audience le mag
Ils ont envie de sorties culturelles et de cinéma en premier lieu. Leurs envies de films reflètent leur état d'esprit du moment

Temps de lecture : 3 min 43 s

A l’approche imminente de l’ouverture des salles de cinéma, les Français sont plus que jamais attachés au 7ème art. Après une année de privations, le public affirme que la sortie au cinéma est bonne pour le moral ! Les spectateurs ont envie de sorties culturelles et comptent bien reprendre, voire intensifier leurs habitudes de fréquentation des salles de cinéma. Médiamétrie a interrogé les Français de plus de 15 ans sur leurs ressentis et envies de films dans cette perspective.

Le cinéma, la sortie culturelle la plus attendue du public

Pour les spectateurs de cinéma, le cinéma en salles est synonyme de détente (93%) et d’évasion (92%). Mais surtout, 9 Français sur 10 estiment que le cinéma est bon pour le moral, une qualité précieuse en cette période perturbée. Elle l’est d’autant plus auprès des 15-24 ans qui sont 98% à le penser. Les spectateurs évoquent aussi le partage d’émotion, la convivialité, une distraction nécessaire ou encore un moyen de se cultiver.

Après une année de privations, l’envie de sorties culturelles est forte dans la population française. Le cinéma se place au premier rang avec près de 8 personnes sur 10 qui ont envie d’y retourner. Un sentiment encore plus marqué chez les 35-49 ans, qui sont 85% à l’exprimer.

L’envie de sorties culturelles s’observe également pour les concerts, les musées et expositions, le théâtre et enfin l’opéra.

Marine Boulanger, Directeur du Pôle Cinéma de Médiamétrie, analyse : « Ces résultats témoignent du goût fort, permanent et ancré du public pour la sortie au cinéma et l’expérience unique qu’elle représente. Cette envie, signe d’un retour à une vie normale, correspond à des besoins profonds des Français, encore plus marqués après une année de crise sanitaire. Ils ont hâte de pouvoir retourner au cinéma ».

le cinéma c'est bon pour le moral

Reprendre voire intensifier les habitudes de fréquentation du cinéma

Ce goût du cinéma se traduit par une intention forte de se rendre dans les salles obscures après leur réouverture. Près de 3 personnes sur 4 souhaitent les fréquenter aussi souvent qu’avant (73%). Pour rattraper le temps perdu ou davantage goûter un plaisir dont ils ont été privés, plus d’un Français sur 10 (12%) prévoit d’aller au cinéma encore plus souvent qu’avant ; c’est d’autant plus vrai chez les spectateurs habitués – ceux qui y vont une fois par mois au moins – avec 44% souhaitant y aller plus souvent, les 15-24 ans (24%) et les femmes (14%).

Le cinéma représente en effet tout d’abord une « sortie » : près de 3 personnes sur 4 évoquent le divertissement procuré, 57% une sortie et 56% un loisir. Le cinéma conforte son statut de pourvoyeur d’émotions par excellence : plaisir, évasion, rêve, immersion. Enfin, la culture est le troisième grand axe : le public l’associe à la découverte, l’art, la créativité et la curiosité.

Les films : le public a envie d’aventure, de rires, de frissons…

Les envies de films reflètent les besoins des spectateurs de vivre l’expérience que procure le grand écran et de ressentir les différentes émotions associées. A la réouverture des salles de cinéma, plus de la moitié (57%) veulent en premier lieu voir des films d’action et aventure. La comédie française est aussi en bonne place avec 51% des Français qui prévoient d’en voir et même 67% des 65 ans et plus. Plus surprenant, près d’un spectateur sur 2 (47%) est en demande de policiers et thrillers, une part plus élevée qu’en temps normal ; elle est même de 56% pour les 65 ans et plus. Cet intérêt peut être lié à la forte consommation de ce genre de films sur les « petits écrans » pendant la fermeture des salles de cinéma.

Marine Boulanger conclut : « Ces résultats reflètent l’attachement des Français au cinéma et sont extrêmement encourageants pour les mois à venir ; il existe une forte attente du public vis-à-vis des films qui vont lui être proposés. A Médiamétrie, nous donnons une vision consolidée et précise de l’ensemble des consommations média et allons accompagner cette réouverture en étudiant l’évolution de la fréquentation en fonction des profils du public, dans un contexte concurrentiel accru ».

 

Trois questions à Richard Patry, Président de la Fédération Nationale des Cinémas Français

Que vous évoquent ces résultats ?

Ces résultats sont formidables car ils confirment l’attachement du public au cinéma en salle. Les cinémas ont manqué aux Français, les spectateurs ont manqué aux cinémas !

Etes-vous surpris par les envies du public ?

C’est toujours réconfortant de voir ces chiffres car, même si je suis de nature optimiste, après 6 mois de fermeture on peut douter certains jours… Mais ces résultats nous confortent sur plusieurs points : dans le pays des frères Lumière les spectateurs sont toujours, comme avant la crise dans quasiment les mêmes proportions, désireux de venir au cinéma. Cet attachement fait partie de la culture et de l’art de vivre à la française et on est très heureux de le retrouver le 19 mai !

Comment préparez-vous le retour du public dans les salles ?

D’abord nous allons rallumer les projecteurs. C’est très émouvant mais aussi techniquement indispensable pour s’assurer que toutes ces machines de haute technologie fonctionnent toujours bien. Nous allons réunir nos salariés, leur faire part du guide sanitaire très précis que la FNCF a rédigé et qui a été validé par le Gouvernement. Nous avons par ailleurs commencé à discuter avec nos amis distributeurs pour la programmation des films, exercice plus complexe que d’habitude, mais tout le monde a tellement envie de repartir que je suis confiant ! 

 

 Laure Osmanian Molinero

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Solutions associées
En complément