Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilTélévisionCommuniqués › En Côte d’Ivoire, plus de 80% des personnes qui connaissent la TNT ont l’intention de s’équiper
En Côte d’Ivoire, plus de 80% des personnes qui connaissent la TNT ont l’intention de s’équiper

25/07/2018

Afin d’accompagner la transition numérique en Afrique francophone subsaharienne, Médiamétrie et Omedia publient les résultats du 1er baromètre de la TNT en Afrique, pour la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Mali et le Sénégal.

Depuis 2015 et jusqu’en 2020, les pays d’Afrique subsaharienne sont engagés dans un processus de passage à la télévision numérique terrestre. La TNT se déploie de manière différente d’un pays à l’autre. Le public sénégalais reçoit déjà le signal télévisuel numérique hertzien. La Côte d’Ivoire a entamé la mutation numérique fin 2016 avec l’attribution de 4 licences de télévision privée.

Ainsi, en Côte d’Ivoire, si à peine plus de 12% des individus connaissent la TNT (ils n’étaient que 7% fin 2017), près de 82% d’entre eux ont l’intention de s’équiper. Au Mali et au Gabon, où 55% et près de 80% des habitants connaissent la TNT, les taux d’intention atteignent respectivement plus de 95% et plus de 83% dans les deux pays. Enfin au Sénégal, pays où le numérique est déjà bien implanté et où 93,3% des personnes connaissent la TNT (plus de 21% d’entre eux sont d’ailleurs déjà équipés), ils sont encore 54,4% à avoir l’intention de passer à la Télévision Numérique Terrestre.

« Les contrastes entre ces résultats selon les pays indiquent clairement que la communication à destination de la population est indispensable ; connaître la TNT et ses bénéfices est la condition nécessaire pour que le public s’équipe » déclare Arnaud Annebicque, Directeur du Développement Afrique & Europe de Médiamétrie.

C’est pourquoi, le baromètre mesure notamment dans chaque pays concerné la perception que le grand public a de la TNT (sa notoriété et ses bénéfices) et les besoins de la population en équipements numériques.

« Ce nouveau baromètre, unique en son genre, permet aux acteurs du marché -médias, agences, annonceurs - d’appréhender les caractéristiques et les enjeux de la transition numérique dans un paysage audiovisuel en pleine mutation », complète Christophe Gondry, Directeur Associé d’Omedia.

Les prochains résultats par pays et par cible seront disponibles en décembre 2018, date à laquelle le baromètre intègrera d’autres pays francophones.

 

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

Solutions(s) associée(s) :
Vos contacts :
Isabelle LELLOUCHE FILLIAU
Isabelle LELLOUCHE FILLIAU
Responsable des Relations Extérieures
ilellouche-filliau@mediametrie.fr
Retour