Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilInternetNetLetter › La NetLetter de novembre 2018

La NetLetter de novembre 2018

Imprimer

 

Sommaire
 

[Edito]

[Tendance du net]

[Actualité]

[En bref]

[Chiffres clés]

[Agenda]

[Communiqués de presse]

 
 
  Back to top
 
Edito
A la demande
 
 
 

Nous passons en moyenne 1h33 par jour à surfer dont 43 minutes sur notre Mobile. Les audiences Internet ne connaissent plus de saisonnalité ; cet été, les 15-24 ans ont passé autant de temps à surfer au mois d’août qu’au mois de juin, avec une part prépondérante du temps passé sur smartphone (76%).

La consommation de vidéos sous toutes ses formes (catch-up, plateformes, SVOD…) reste l’un des facteurs de cette croissance. Chaque jour, 5 millions de Français regardent des contenus TV depuis un écran Internet, 19 millions se rendent sur les sites de vidéos en ligne, et 13,5 millions se rendent sur un site de VOD/SVOD (Global TV 2018).

Afin d’analyser le phénomène de la SVOD et plus spécifiquement de Netflix, dont l’audience a doublé en un an, Médiamétrie met en place une étude sur les usages ainsi que des classements dévoilant chaque mois les séries et films préférés des internautes.

La fin d’année s’annonce tout aussi intense pour le secteur du e-commerce. En Chine, le 11-11, journée des célibataires, a battu des records avec l’équivalent de 27 milliards d’euros dépensés en 24 heures. En France, 80% des cyberacheteurs déclarent avoir l’intention d‘acheter des cadeaux de Noël en ligne. Le Black Friday, qui marque le lancement du Cyber Noël, battra sans nul doute le record de 2017, où 17,5 millions d’internautes avaient surfé sur les sites de e-commerce le 24 novembre.

Pour mieux appréhender ces nouveaux usages, Médiamétrie consolide ses mesures d’audience. Notre mesure de l’Internet Global, qui délivre les audiences du top 6 000 sites et du top 700 applications en France, fête sa première année d’existence. La création de cibles comportementales vient l’enrichir pour affiner sans cesse les analyses et vous aider à prendre les bonnes décisions.

Bonne fin d’année à tous.

Bertrand Krug
Directeur du département Internet
bkrug@mediametrie.fr

 
 
  Back to top
 
TENDANCE DU NET
Vidéo sur Internet : quelles audiences pour Netflix ?
 
 
 

Selon le dernier baromètre SVoD publié le 15 octobre 2018 par Médiamétrie, 30% des internautes ont utilisé un service de vidéos payantes par abonnement au cours des 12 derniers mois. C’est 10 points de plus qu’en décembre 2017. Largement leader en termes de notoriété, Netflix communique sur le nombre de ses nouveaux abonnés, mais quid de leur profil, leurs habitudes de consommation et leurs contenus préférés ? Les audiences Internet apportent leur éclairage.

Le printemps 2018 a été bénéfique à Netflix : en 3 mois, la marque a attiré 3 millions de visiteurs uniques supplémentaires sur Internet (ordinateur-mobile-tablette), pour arriver à 9 millions en mai 2018. Cette hausse a suscité une couverture médiatique abondante avec deux questions fondamentales : qui sont ces nouveaux internautes attirés sur le site de SVOD et quelles sont leurs motivations ?

Les 15-24 ans font partie des segments de population les plus convertis : depuis le pic du printemps, quasiment un tiers d’entre eux surfe sur le site ou l’application de Netflix chaque mois.

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

Les 15-24 ans représentent un quart (24%) de l’audience 3 écrans de Netflix en septembre 2018 et jusqu’à 28% du temps passé sur le service, alors qu’ils ne constituent que 12% de la population française.

L’observation des segments de population sur-représentés au sein de l’audience de Netflix permet de préciser le profil des visiteurs des sites et apps de Netflix. Ceux-ci ont tendance à surconsommer les contenus audio et vidéo : plus que la moyenne, ils achètent des films et séries en VOD, adorent la catch-up TV sur Internet et les jeux vidéo ; ils fréquentent assidûment les salles de cinéma, sont très actifs sur les réseaux sociaux, possèdent un abonnement pour écouter leur musique et commandent régulièrement des plats livrés à domicile !

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

TV et SVoD ont-elles le même prime-time ? L’analyse par tranches horaires montre en effet un pic d’audience entre 20h et 22h pour Netflix : en semaine, 39,3 % des visiteurs quotidiens se connectent au cours de cette période. Le prime du week-end est légèrement moins prononcé : 37,7 %. La consommation mobile de Netflix chez les 15-34 ans se répartit davantage tout au long de la journée : en semaine, seulement 24,8 % des visiteurs quotidiens se connectent au cours du pic de 20h à 22h.

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

La progression de Netflix est-elle constante ? En termes de temps passé sur la plateforme, le pic du printemps, qui coïncide avec la mise en ligne de la saison 2 de la série événement La casa de papel, laisse place à un recul dès le mois de mai. Les CSP+ font partie des segments qui affichent la plus forte baisse de temps passé (-40 % en septembre par rapport au pic de mars), tandis que les foyers avec enfants font partie de ceux qui résistent le mieux (-19%).

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

Quels sont les contenus assurant le succès de Netflix ? Pour répondre à cette question, Médiamétrie produira désormais chaque mois, à partir de sa mesure de référence Internet Global, le palmarès des contenus les plus vus sur Netflix. Quelles sont les séries les plus populaires ? Que représente la part des productions Netflix dans les succès d’audience ? Dans quelle mesure le catalogue des films français est-il consommé sur Netflix ? De quoi cerner au plus près les goûts du public en matière de vidéo.

Ainsi, en septembre, le podium des audiences sur ordinateur correspond essentiellement à la mise en ligne récente des nouvelles saisons de séries produites par Netflix : Orange is The New Black ou Les Demoiselles du Téléphone. Les nouveautés Netflix, comme Maniac, The Innocents et Sierra Burgess Is a Loser, recueillent également une audience conséquente. Au global, les exclusivités Netflix occupent la moitié du top 10.

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

Pour accompagner le marché dans sa compréhension du développement de la SVOD, la nouvelle offre « Global SVoD » de Médiamétrie comprend une étude semestrielle, dont les premiers résultats seront publiés en janvier 2019, et des tops des programmes les plus consommés. L’étude biannuelle sera composée de deux volets : les volumétries de la SVOD avec le cadrage de la pratique et les comportements d’usage par le public.

> En savoir plus sur Global SVoD

Sources : Baromètre SVoD, France, Base 6 ans et plus, juillet – août 2018
Audience Internet Global, France, Base 2 ans et +, septembre 2018
Etude Cibles +, France, Base 15 ans et plus, juin 2018
Copyright Médiamétrie et Médiamétrie//NetRatings

Contact : Lloyd Mullender, Responsable Etudes et Clientèle – lmullender@mediametrie.fr

 
 
Back to top
 
ACTUALITÉS
Cibles comportementales : où surfent les geeks, les amateurs de podcasts ou les « bio-sensibles » ?
 
 
 

Comment toucher sur Internet ses clients et prospects ? Si les cibles socio-démo historiques restent extrêmement utilisées, les cibles comportementales répondent aujourd’hui à de nombreux besoins des annonceurs. Morceaux choisis grâce à l’étude Cibles+.

La femme de 25-49 ans est la cible la plus fréquemment étudiée parmi les campagnes digitales (observation réalisée sur 4000 campagnes mesurées par Nielsen Digital Ad Ratings), mais entre une jeune auto-entrepreneur de 25 ans convertie au bio et une femme active de 49 ans intentionniste immobilier, cette cible englobe des réalités de profils, de consommation et d’attitude bien différentes, dont les annonceurs peuvent s’inspirer…

Dès lors qu’il est qualifié par ses centres d’intérêt, intentions d’achat et enseignes préférées, l’internaute prend davantage de sens que son profil socio-démo : cibler un individu à travers son comportement offline permet de toucher efficacement les internautes qui seront réceptifs à la campagne. C’est l’objectif de l’édition 2018 de Cibles+, qui croise la mesure automatique du surf de 30 000 panélistes avec leurs comportements déclarés, pour livrer les audiences et indices d’affinité de 6 000 sites et 700 applications sur près de 2000 cibles comportementales.

Certains comportements de surf sont logiques, prévisibles et le ciblage contextuel idéal. Ainsi, la catégorie de sites sur laquelle les internautes « intéressés par l’auto/moto » sont le plus surreprésentés en termes de temps passé* est celle des Informations et Petites Annonces automobiles (indice affinité temps de 180). La première pour les passionnés de Voyage est celle des Croisières (affinité temps 173) et celle pour ceux qui aiment lire est la catégorie Livres (affinité temps 135).

* Indice d’affinité Temps passé : rapport entre la part de la cible dans le total temps passé du site vs la part de la cible dans le total temps Internet. Exemple pour un indice d’affinité de 180 : le poids des passionnés d’auto/moto dans le temps passé sur la catégorie « Informations et petites annonces automobiles » est 1,8 fois plus fort que leur part dans le temps passé Internet Global.

Certains parcours de surf sont plus inattendus. Ainsi, la catégorie où les passionnés d’informatique sont le plus surreprésentés est celle de la Bourse en ligne, où la part des « geeks » représente 38,5 % de l’audience (alors qu’ils ne constituent que 26,8% des internautes).

Du côté des sites et apps d’actualité, certains scores d’affinité peuvent ainsi représenter des données précieuses pour valoriser les audiences : par exemple les intentionnistes Actions/Obligations/SICAV ont un indice affinité Temps de 205, les acheteurs de voiture sur Internet de 140 ou encore les cyberacheteurs d’accessoires de luxe de 183. Saviez-vous que ces derniers fréquentent particulièrement Franceinfo, BFMTV, Paris Match et Le Monde ?

Ciblage affinitaire : 3 études de cas

Cas n°1 - Un annonceur cherche à adresser son message éco-responsable aux internautes sensibles à l’écologie. Si les sites spécialisés sur l’environnement sont logiquement à intégrer à la campagne, le ciblage affinitaire permet une autre approche :

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

Cas n°2 - Le podcast est tendance. Des éditeurs audiovisuels historiques aux nouveaux pureplayers (Binge, Louie Audio, Boxsons, Nouvelles Ecoutes, House of podcast, Majelan), en passant par les acteurs de la presse et les régies, le marché de l’audio s’attache à accroître, fidéliser et monétiser ces nouvelles audiences. Où surfent les adeptes de ce format audio en pleine effervescence ?

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

Cas n°3 - Les nouveaux acteurs de la livraison food à domicile se partagent un marché en plein essor. Pour être visible auprès de ses adeptes, plutôt que de publier des encarts sur les sites de gastronomie, pourquoi ne pas miser sur les sites qui décryptent l’actu vidéo et gaming ?

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

Pour Benoît Cassaigne, Directeur Exécutif des Mesures d’Audience chez Médiamétrie, « contrairement aux catégories socio-démo qui évoluent lentement au gré des recensements de l’INSEE et de la société, [les communautés] sont des groupes instables, fluctuants, fluides ».

Pour aider les agences et annonceurs à les cibler de façon efficace, Médiamétrie repense ses offres. Au-delà des nouvelles possibilités de Cibles+, le Panel consommateurs Homescan de Nielsen permettra également de croiser les comportements d’achat de produits Grande Consommation avec l’audience des 6000 sites Internet. Côté TV, le mediaplanning sera prochainement enrichi de cibles intentionnistes, produites par exemple à partir du surf sur les catégories de la mesure Internet de référence. Pour des campagnes encore plus personnalisées, il sera également possible de créer des clusters à partir de requêtes tapées par les internautes dans les moteurs de recherche ou sur les sites e-commerce.

Source : Etude Cibles+, France, Base 15 ans et +, juin 2018
Copyright Médiamétrie//NetRatings

Contacts : Gwenaëlle Rémond, Directrice de Pôle - gremond@mediametrie.fr
Rodolphe Desprès, Responsable Etudes et Clientèle - rdespres@mediametrie.fr

 
 
Back to top
 
E-commerce : le 23 novembre, c’est Black Friday !
 
 
 

Avec la généralisation des réductions commerciales tout au long de l’année, le Black Friday va-t-il encore battre des records cette année ? Les internautes attendront-ils le Cyber Monday pour leurs achats ? Retour sur le succès de l’édition précédente en 3 points :

1/ Combien d’audience supplémentaire pour les sites et apps d’e-commerce ?

Lors de l’édition de 2017, 17,5 millions de Français (soit 28% de la population) ont consulté au moins un site ou une application de e-commerce le 24 novembre, soit une hausse de 21% par rapport à l’audience quotidienne moyenne observée en novembre.

clic sur l'image pour l'afficher en plus grand

2/ Quels internautes profitent le plus du Black Friday ?

Les 15-34 ans font partie des populations les plus engagées dans cet événement : 35% d’entre eux ont visité une marque e-commerce le 24 novembre 2017, lors du Black Friday, alors qu’ils n’étaient que 27 % en moyenne chaque jour sur le mois de novembre. Si l’on zoome sur les 25-34 ans, on observe que ceux-ci doublent quasiment leur temps passé sur les sites de e-commerce le jour du Black Friday par rapport à un jour moyen.

3/ Quel écran pour débusquer les promos et acheter ?

Alors que certaines activités sont sur la route du mobile-only, le Black Friday va-t-il rester ordinateur-first ? En 2017, alors qu’en moyenne plus de la moitié du temps passé sur les sites e-commerce par les 15-34 ans se fait via mobile, le 24 novembre est le seul jour du mois où le temps est plus important sur ordinateur que sur smartphone : 45% vs 41%. Un écran plus propice à dénicher les meilleures offres sur les produits désirés ?

En 2018, vêtements, chaussures et accessoires de mode arrivent en tête des produits ciblés par les internautes pendant les journées Black Friday et Cyber Monday, d’après l’étude sur les intentions d’achat réalisée par Médiamétrie pour la Fevad. Pour aller plus loin, des analyses autour de ces journées spéciales (tranches horaires, requêtes tapées par les visiteurs…) seront disponibles en adhoc fin décembre 2018.

Source : Internet Global, France, Base 2 ans et +, novembre 2017, sous-catégorie « Sites marchands généralistes »
Copyright Médiamétrie et Médiamétrie//NetRatings

Contact : Lloyd Mullender, Responsable Etudes et Clientèle – lmullender@mediametrie.fr

 
 
Back to top
 
EN BREF
Publicité : les nouvelles normes DAR sur 4 000 campagnes pour comparer ses performances
 
 
 

Commercialisée en France par Médiamétrie//NetRatings, la solution Digital Ad Ratings (DAR) de Nielsen est la mesure référente et indépendante pour évaluer l’exposition des internautes aux campagnes publicitaires. DAR mesure au quotidien la couverture, la répétition et les impressions des campagnes Internet sur 198 cibles différentes, et sur tous les écrans (ordinateur, smartphone, tablette). Depuis novembre 2013, plus de 4000 campagnes ont été mesurées et près de 500 clients différents ont pu analyser l’efficacité de leur plan média.

Pour aller plus loin, les normes 2018 récemment publiées par le Département Advertising Solutions de Médiamétrie permettent de confronter les résultats d’une campagne à l’ensemble des campagnes mesurées depuis 5 ans.

9 nouvelles cibles normées font leur apparition, portant à 55 le nombre de cibles auxquelles il est possible de comparer les performances d’une campagne.

Ces normes 2018 mettent en lumière la montée en puissance du mobile.  En moyenne, 51% de la couverture d’une campagne Internet est à présent générée exclusivement par un écran mobile ; une proportion pouvant atteindre près de 80% auprès de certaines cibles, notamment les plus jeunes.

> Consulter les normes Digital Ad Ratings

Contact : Eglantine Dever, Directrice Advertising Solutions – edever@mediametrie.fr

 
 
Back to top
 
Sites et apps d'immobilier : 1 visiteur sur 10 a l’intention d’acquérir un bien dans l’année
 
 
 

Quelles sont les audiences et usages de l’immobilier sur Internet ? Médiamétrie répondait à cette question le 3 octobre 2018 lors du salon Rent dédié aux nouvelles technologies dans l’immobilier.

Parmi les chiffres clés à retenir : en France, 1 individu sur 3 consulte chaque mois un site ou une application d’immobilier. Si 57,9 % d’entre eux utilisent un mobile pour se connecter, 2/3 du temps total passé sur cette catégorie Immobilier se fait toujours depuis un ordinateur. Contrairement à la tendance générale, pour l’immobilier le format App n’est pas roi : sur smartphone, 72% du temps passé sur les marques d’immobilier se fait via les sites mobiles.

Côté profil, 36% des visiteurs des sites et apps d’immobilier sont des CSP+, alors qu’ils ne constituent que 22% de la population française. Par ailleurs, parmi les internautes surfant sur les sites et apps d’immobilier, 10 % ont l’intention de réaliser un achat immobilier dans l’année et 7% de souscrire à un crédit immobilier dans les 6 prochains mois.

Source : Internet Global, France, Base 2 ans et +, Juin 2018
Copyright Médiamétrie et Médiamétrie//NetRatings

Contact : Louise Sevin, Chargée Etudes et Clientèle – lsevin@mediametrie.fr

 
 
Back to top
 
La solution Data Checking de Médiamétrie récompensée aux trophées « Etudes et Innovations 2018 »
 
 
 

Médiamétrie a reçu le Trophée Argent dans la catégorie « Data Intelligence, Marketing Sciences » pour sa solution Data Checking lors des Trophées « Etudes et Innovations 2018 » organisés par Offremedia et Syntec Etudes.

Pour mémoire, Data Checking valide la qualité de bases de données d’éditeurs, d’opérateurs ou d’annonceurs en les croisant avec la base des panels de référence de Médiamétrie, riches de 300 000 contacts qualifiés (âge, genre, CSP). Cette solution fournit deux indicateurs :

• le diagnostic qualité ou « Indice Kappa », établi par variable et qui permet, sur tout critère commun aux deux bases, d’étalonner la qualité de la base étudiée par rapport à une norme ;

• le Taux de Concordance stricte avec la base de référence Médiamétrie.

Data Checking permet, entre autres, de hiérarchiser des bases de données internes en fonction de leur qualité, de contrôler et comparer la qualité de bases de données issues de partenaires, fournisseurs ou encore d’améliorer sa data en conservant uniquement les bases de données les plus pertinentes.

Contact : Estelle Duval, Directrice Data Business – eduval@mediametrie.fr

 
 
Back to top
 
Mesure d’audience sur 4 écrans : Médiamétrie marque l’ASI
 
 
 

« Making four-screen measurement fit for purpose ». C’est le titre de la présentation assurée par Médiamétrie devant les spécialistes mondiaux de la mesure d’audience réunis lors de la Conférence ASI le 9 novembre 2018 à Athènes.

En partageant sa vision pour faire de la mesure TV 4 écrans la référence grâce à l’évolution des mediaplannings, Julien Rosanvallon, Directeur du Département TV-Internet, a remporté le prix Tony Twyman, qui récompense l’intervention la plus marquante.

> Visionner l’intervention de Julien Rosanvallon à l’ASI

 
 
Back to top
 
CHIFFRES CLÉS
Nombre d'internautes Internet Global
52,5 Millions

83,6%
de la pop. française
 
42,9 Millions

68,2%
de la pop. française
Temps passé par individu chaque jour sur mobile et ordinateur
Source : Audience Internet Global, France, base 2 ans et +, septembre 2018
Back to top
 
Agenda
 
 
 
  • 27 novembre 2018 - Radio 2.0, webinar #AudioPlayers, the Ultimate Disruptors in Digital Audio, Londres
  • 30 novembre 2018 - Adtech Summit powered by IAB France, Paris
  • 05 décembre 2018 - Petit-déjeuner de l’IREP « Les instituts d’études se (re)dynamisent pour proposer des solutions concrètes au service de la publicité ». Les innovations de Kantar Média et Médiamétrie. Intervention de Benoit Cassaigne avec Denis Gaucher, CEO France de Kantar Média. Animation assurée par Isabelle Le Roy, Tracks & facts
  • 11 décembre 2018 - Nuit des Favor’i 2019, FEVAD
  • 11 décembre 2018 - SMA Awards, 7ème édition organisée par NPA – Charles Juster, Directeur de la Communication, membre du jury
  • 13 décembre 2018 - Séminaire Data de l’IREP « Data, vers la maturité ? », Paris. Interventions de Philippe Tassi, Directeur Général Adjoint, et François Dufresne, Directeur Développement de Médiamétrie.
 
 
  Back to top
 
Communiqués de presse
 
   
 
  Back to top