Yearly Sport Key Facts 2019

Communiqué de presse
Des téléspectateurs au rendez-vous pour suivre les compétitions sportives 2018/2019

A l’occasion de la sortie de l’édition 2019 du rapport Yearly Sport Key Facts, Yassine Berhoun, Directeur Sport chez Glance note : « dans une année impaire sans événements sportifs majeurs, marquée cependant par la Coupe du Monde de Rugby *, le Sport a démontré une fois de plus qu’il est le genre le plus puissant pour rassembler des millions de téléspectateurs à travers le monde devant leur téléviseur ». Le secteur est en pleine mutation, avec la présence de plus en plus marquée des géants du net sur le marché des droits sportifs et le développement des plateformes OTT. Mais ces nouveaux acteurs apparaissent davantage comme un complément pour offrir aux fans de sport une expérience plus riche et interactive, la télévision conservant son statut de numéro 1 quand il s’agit de suivre un événement sportif, qu’il soit local ou International.

Les chaines généralistes se recentrent sur les grands événements sportifs

La saison sportive 2018/2019 a été marquée dans de nombreux pays par une baisse générale du nombre d’heures de sports diffusé sur les chaînes généralistes. Les transferts de droits des chaînes gratuites vers les chaînes payantes observés au cours des dernières années, notamment pour des compétitions comme la Ligue des Champions ou encore la Formule 1, montrent que l’offre de sports sur les chaînes généralistes est désormais concentrée sur les grandes compétitions internationales dont la diffusion sur les chaînes gratuites reste protégée par la législation. Ainsi en France et en Allemagne le nombre d’heures de sports proposé par les chaînes gratuites a diminué de 39% et 25% respectivement comparé à la saison 2017/2018, saison marquée par la Coupe du Monde de Football en Russie et les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang. Néanmoins, si l’on compare avec la dernière saison impaire (2016/2017) la baisse de l’offre est moindre avec 21% de programmes sportifs en moins pour la France et seulement 8% pour l’Allemagne. 

Des compétitions internationales performantes

La Coupe du Monde féminine de Football a été l’un des grands succès de la saison, démontrant qu’elle avait toute sa place dans de nombreux territoires. En France, le pays organisateur de la compétition, les 5 meilleures audiences sportives de la saison ont été atteintes par des matchs de cet événement. Le quart de finale entre la France et les Etats-Unis est tout simplement la plus forte audience de l’année 2019 (à date) tous genres confondus, avec plus de 10.7 millions de téléspectateurs et une part d’audience de 49.6% sur TF1. Aux Pays-Bas, la finale entre la sélection nationale et les Etats-Unis ayant rassemblé 5,5 millions de téléspectateurs pour une part de marché de 87.2% sur NPO1, est également la plus forte audience sportive de la saison. De l’autre côté de l’Atlantique, la finale était diffusée sur FOX à 11h du matin avec le décalage horaire. 14.1 millions de téléspectateurs américains étaient devant leur télévision pour assister au triomphe de leur équipe nationale (26.9% de PDA).

Plus récemment, la Coupe du Monde de Rugby, qui avait lieu cette année au Japon a enregistré de fortes audiences notamment pour le pays organisateur. Ainsi, au Japon les deux meilleures audiences tous genres confondus de l’année 2019 à date ont été réalisées par des matchs de la Coupe du Monde de Rugby : le quart de finale perdu par le Japon contre l’Afrique du Sud a été suivi par plus de 11.6 millions de téléspectateurs et a enregistré une part de marché de 57.4% sur NHK G, sur la région de Kanto. En Europe et plus particulièrement au Royaume-Uni, en dépit d’un fort décalage horaire, l’événement a aussi très bien performé. Il y avait en moyenne 5.1 millions de téléspectateurs pour les matchs de l’équipe nationale, pour une PDA moyenne de 52.3% sur ITV. La finale face à l’Afrique du Sud, diffusée à 9h du matin heure locale, a quant à elle rassemblé 9.1 millions de téléspectateurs pour une PDA de 67% sur ITV.

De bonnes surprises pour des sports moins exposés

Hormis ces grandes compétitions internationales, la saison 2018/19 a comme chaque année aussi eu droit à son lot de bonnes surprises, spécificités locales ou autres performances quelque peu inhabituelles. Au Canada, la victoire des Toronto Raptors face aux Golden State Warriors lors des finales NBA 2019 (Basketball) a créé un véritable engouement : 6 des 10 meilleures audiences de la saison ont été réalisées par les 6 matchs de la finale. Le dernier match de la série ayant été suivi par 5.1 millions de téléspectateurs pour une PDA de 39.1% sur TSN, soit la meilleure audience sportive de la période étudiée. Une belle surprise pour un pays plutôt passionné par les sports de glace ou le football américain.

En Allemagne, pour la première fois depuis 1999 et le Grand Prix du Brésil, la meilleure audience de la saison n’est pas un match de football mais la demi-finale du Championnat du Monde de Handball Masculin entre l’Allemagne et Norvège qui a fédéré 11.9 millions de fans sur ARD (36.4% de PDA).

Les sports d’hiver ont également été très présents cette saison parmi les sports les plus populaires. Ainsi en Autriche et en Slovénie, les dix meilleures audiences de la saison étaient des programmes de sport d’hiver. En Pologne, 8 des 10 meilleures audiences de la période étaient consacrées au Saut à Ski, avec notamment plus de 5.3 millions de téléspectateurs sur TVP1 pour la victoire du polonais Dawid Kubacki lors de l’épreuve de Val di Fiemme.

* Hors période du rapport

Pour consulter l'intégralité de ce communiqué, cliquez sur l'icône de téléchargement ci-dessous.

Téléchargements

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

En complément