Médiamétrie et Omedia lancent la première mesure régulière de l’audience de la Télévision au Cameroun

Communiqué de presse

Afin de proposer aux chaînes, aux agences de communication et aux annonceurs, les données nécessaires au pilotage publicitaire et éditorial de leurs offres, Médiamétrie et Omedia lancent la première mesure déclarative régulière de l’audience de la Télévision au Cameroun.

Cette évolution s’inscrit dans la lignée des audiences mesurées jusqu’à présent annuellement par Médiamétrie et des actions menées avec les acteurs audiovisuels camerounais.

La mesure reposera désormais sur 6 vagues par an. Une première vague de 1200 interviews* en janvier 2022 couvrira spécifiquement la période de la Coupe d’Afrique des Nations ayant lieu cette année au Cameroun. Puis un recueil tous les deux mois de mars à novembre fournira des résultats bimestriels, en cumul glissant, sur un total de 1200 interviews par vague. Ce dispositif permettra aux clients de l’étude d’analyser les résultats sur des cibles fines et par jour nommé.

Au cours de l’année, le dispositif prévoira aussi la publication de deux vagues d’audience de la Radio.

Chaque vague mentionnera les grands indicateurs d’audience : Audience cumulée, Quart d’heure moyen, Part d’audience, Durée d’écoute par individu et Durée d’écoute par téléspectateur / auditeur**. Enfin les résultats seront compatibles avec les principaux outils de médiaplanning.

Les résultats de la première vague seront disponibles mi-février 2022.

Arnaud Annebicque, Directeur de MetricLine, département chargé de la commercialisation des technologies et savoir-faire de mesure de Médiamétrie à l’international, pour la télévision, la radio et internet : « nous mesurons avec les équipes d’Omedia l’audience des médias audiovisuels au Cameroun depuis plusieurs années. Dans un paysage audiovisuel en plein essor, où se conjuguent développement économique, modernisation des équipements, élargissement de l’offre et augmentation de la consommation, nous adaptons la mesure, notamment en termes de fréquence, pour offrir aux acteurs du marché, les données d’audience indispensables. Et, en tant que tiers de confiance indépendant, être au plus près des besoins de nos clients, diffuseurs de contenus comme publicitaires. »

Arnaud Moisan, Directeur Associé d’Omedia, ajoute : « en mettant à la disposition des chaînes de télévision, des annonceurs et de leurs agences tout ce qu’il faut savoir en matière d’audiences, et ce tous les 2 mois, c’est finalement un véritable baromètre de l’audience TV que nous mettons en place au Cameroun. C’est l’outil d’une mesure régulière qui va permettre à chacun de réagir et de s’adapter aux éventuels changements d’une vague à l’autre. De notre point de vue, c’est un progrès indéniable. »

 

* Individus âgés de 15 ans et plus résidant à Yaoundé et Douala et représentatifs de la population en termes de sexe, d’âge, de profession et de niveau d’étude.

** Les vagues de mai et novembre 2022 délivreront les résultats d’audience de la radio.

 

Pour consulter l'intégralité de ce communiqué, cliquez sur l'icône de téléchargement ci-dessous.

Téléchargements

Calcul d’intervalle de confiance à 95%

Taille de l'échantillon ou d'une cible dans l'échantillon

n =

Proportion observée dans l'échantillon ou sur une cible dans l'échantillon

p =

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

Test de significativité des écarts entre deux proportions

Permet d'évaluer si la différence entre 2 proportions est significative au seuil de 95%

Proportion

Taille de l'échantillon

Échantillon 1

%

Échantillon 2

%

Attention : ne s'applique qu'à une proportion. Le Taux Moyen est une moyenne de proportions et la Part d'audience un rapport de proportions.
Cet outil est donné à titre indicatif. Il ne saurait pouvoir s'appliquer sans autres précautions à des fins professionnelles.

En complément