Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilTélévisionCommuniqués › L'année TV 2017
L'année TV 2017

24/01/2018

TV, Internet, Vidéo : la nouvelle alchimie

MEDIAMETRIE Année TV 2017 - 24/01/2018 from Médiamétrie on Vimeo.

L’année 2017 marque une convergence accrue des usages TV, internet et vidéo. Toujours en croissance, ces usages se complètent et s’additionnent pour offrir aux téléspectateurs de multiples occasions de voir ou revoir leurs programmes préférés.

Si les plateformes OTT* et la SVoD viennent compléter le paysage et donner de nouvelles perspectives à ces marchés, elles représentent aussi une forme de concurrence.

Julien Rosanvallon, Directeur des Départements Télévision et Internet de Médiamétrie commente : « il n’y a pas, à date, d’effet de substitution entre TV & Internet ; au contraire le numérique favorise un marché d’addition. Nous entrons toutefois dans une nouvelle phase de développements de la TV, du digital & de la vidéo. Si ces nouveaux usages TV/Vidéo sont encore émergents, ils sont déjà importants chez les jeunes. Avant d’y voir le signe d’une transformation générationnelle, il faut prendre en compte de nombreux facteurs qui placent notre pays dans une situation unique : la France est, en effet, un des rares pays en Europe dont la durée d’écoute de la TV se maintient à un haut niveau. C’est certainement une nouvelle déclinaison de notre exception culturelle ».

TV – Internet : un marché d’addition

En 2017, les Français regardent chacun en moyenne 3H42 la télévision quotidiennement sur un téléviseur. Ils passent également 1H23 chaque jour sur internet. Télévision et Internet continuent de progresser et les téléspectateurs savent en tirer le meilleur pour orchestrer sur tous les écrans leur consommation de programmes, toujours plus nombreux.

En 25 ans l’expérience TV a beaucoup évolué, tirant ainsi la durée d’écoute quotidienne à un haut niveau (près de 25 minutes de croissance sur les 20 dernières années) :

La première évolution concerne l’équipement avec des téléviseurs de plus en plus grands, qualitatifs et connectés ; en 2017, on compte 60,1% de foyers équipés de TV connectées soit 8,2 points de plus qu’il y a 3 ans ou encore 88,6% de foyers équipés de téléviseurs HD (+7 pts versus 2014).

La réception joue également un rôle considérable dans les nouvelles façons de regarder la TV. La forte progression des connexions via les box ADSL (unique dans le Monde) permet d’accéder aux services de replay, un usage qui séduit chaque jour près de 6 millions de téléspectateurs, dont 1 million sur les écrans mobiles.

Les écrans internet contribuent aussi largement à cette transformation de l’audience TV avec aujourd’hui près de 40% de foyers équipés de 4 écrans. Des écrans qui séduisent chaque jour près de 5 millions d’individus sur les 44,4 millions de téléspectateurs quotidiens tous écrans.

Et preuve qu’Internet nourrit aussi la TV et offre de nouvelles opportunités : chaque jour, 20% de Français qui ne possèdent pas de téléviseur regardent des programmes sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Un chiffre qui s’élève à près de 30% pour les 15-24 ans.

Ainsi en 2017, écrans internet et replay représentent 8,7% de la durée d’écoute individuelle (DEI) quotidienne de la télévision (3H51 sur les 4 écrans) soit 43% de plus en 2 ans.

L’ère de l’OTT

Aujourd’hui, 91% du temps TV + Vidéo quotidien des Français est consacré à regarder des programmes de télévision. L’émergence des plateformes OTT et de la SVoD qui proposent des contenus inédits à des tarifs attractifs va t-elle bouleverser le marché ?

Si en 2017, près de 3 millions de Français ont un boitier OTT et 20% utilisent des services de SVoD, ces nouvelles propositions ne s’opposent pas et elles se montrent même complémentaires avec l’offre des chaines de télévision. Ces usages de vidéo sur internet et de SVoD pèsent aujourd’hui un peu moins de 10% des consommations TV + Vidéo.

Pour les plus jeunes, qui retardent de plus en plus leur départ du foyer familial et sont adeptes de consommation de contenus sur les écrans mobiles, ces usages sont plus importants : les 15-24 ans consacrent un peu plus de 30% à ce temps TV + Vidéo quotidien.

Vers une mesure d’audience TV 4 écrans de référence

Afin d ’accompagner toutes ces évolutions du marché, Médiamétrie enrichit encore sa mesure d’audience TV 4 écrans. Initiée en 2016 par Médiamétrie, cette mesure basée sur une méthodologie d’hybridation entre panels et big data, s’est développée en 2017 avec toujours plus de nouveaux acteurs, et une première plateforme OTT.

25 chaînes et plateformes bénéficieront de cette mesure en 2018 qui poursuivra ses développements pour devenir à l’horizon 2020 la mesure de référence du marché.

La journée d’un téléspectateur en 2017

Entre 6H et 9H chaque jour, 10 millions de téléspectateurs regardent la TV. Leurs programmes privilégiés ? Les dessins animés pour les plus jeunes, en différé ou en replay, et les magazines en live. Mais en cette année d’élection, l’information a tout particulièrement attiré les téléspectateurs matinaux : près de 3,5 millions d’entre eux ont regardé chaque jour une chaîne d’info entre 6H et 9H entre avril et juin 2017, soit 4,5% de plus qu’un an auparavant.

De 9H à 14H ce sont les magazines et l’information qui tiennent le haut du pavé avec un pic d’audience à 13H13 qui rassemble 13,5 millions de téléspectateurs, notamment autour du Journal Télévisé.

Mais sur cette tranche horaire l’année 2017 a été marquée par un événement qui, pour un milieu de journée, a rassemblé un nombre de téléspectateurs sans précédent : plus de 23 millions de personnes ont consacré au moins 5 minutes, entre 9H30 et 15H30, à l’hommage rendu à Johnny Hallyday.

L’après-midi, les fictions font leur entrée aux côtés des magazines. Pour leur part, les grandes rencontrent sportives  attirent toujours de nombreux téléspectateurs en live, notamment le week-end.

L’access prime time de 18H30 à 20H45 rassemble chaque jour 30,7 millions de téléspectateurs autour de l’information et des fictions. Le délinéaire et les écrans internet sont particulièrement prisés sur cette tranche horaire, notamment pour les séries dont les modes de consommation variés peuvent dorénavant contribuer de manière substantielle à l’audience globale.

Le cinéma et la fiction sont les genres les plus regardés pendant le prime time de 20H45 à 22H30. Les séries ont séduit en 2017, dopées par 20% de nouveautés et de nombreuses créations françaises classées dans les tops.

Les soirées électorales ont attiré de très nombreux téléspectateurs : 16,4 millions pour le débat d’entre deux tours auxquels s’ajoutent 253 000 téléspectateurs sur les écrans internet.

Après 22H30, ce sont les magazines en live et les fictions qui rassemblent les 24,4 millions de téléspectateurs présents devant leurs téléviseurs. Ils sont encore plus de 8 millions sur les coups de minuit.

  

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

A télécharger
2018 01 24_CdP Année TV 2017.pdf (180.62 Kb)
Solutions(s) associée(s) :
Vos contacts :
Juliette DESTRIBATS
Juliette DESTRIBATS
Attachée de Presse
Bureau : 01 47 58 97 55
jdestribats@mediametrie.fr
Retour