Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilTélévisionCommuniqués › L'année TV 2016
L'année TV 2016

25/01/2017

L’audience augmentée

En 2016, près de 8 Français sur 10 ont regardé chaque jour des programmes de télévision en live, en différé ou en replay sur téléviseur, ordinateur, smartphone ou encore tablette. Si le live et l’écran de TV sont toujours au cœur des usages, les comportements évoluent et les téléspectateurs regardent de plus en plus les programmes TV sur les écrans internet. Des pratiques tirées par le développement des équipements numériques au sein des foyers. Certains types de programmes se prêtent plus au replay comme la fiction ; le sport est puissant sur le live et l’information se décline sur le téléviseur et les écrans internet. Pour accompagner ces nouveaux usages des téléspectateurs, Médiamétrie a développé la mesure du replay et de la télévision sur les 4 écrans en s’appuyant à la fois sur les panels et sur les Big data.

L’innovation, au cœur de la mesure d’audience TV en 2016

Après l’audience en replay sur le téléviseur par chaîne en 2014, Médiamétrie a intégré en janvier 2016 dans le Médiamat les résultats des audiences en replay pour chaque programme.

La deuxième évolution majeure réalisée en 2016 est la mesure de l’audience TV sur les 4 écrans (TV, ordinateur, tablette, smartphone). « Cette audience TV 4 écrans résulte du rapprochement de nos panels de mesure d’audience TV et Internet et des big data que nous recueillons via nos mesures », déclare Julien Rosanvallon, Directeur des Département TV et Internet de Médiamétrie, et d’ajouter : « Le fait de mesurer nous-même les audiences de l’Internet et de la télévision est un avantage qui nous permet d’être parmi les premiers au monde à proposer une telle mesure ».

 De plus en plus d’opportunités de contacts avec les programmes TV

Les comportements des téléspectateurs évoluent avec le développement des équipements et modes de réception digitaux. En 2016, près de 9 foyers sur 10 (88,3%) possèdent une TV HD et plus de la moitié une TV connectée (56,6%). L’ADSL et le câble continuent de monter en puissance (+9,8 pts en 4 ans) ; ce sont aujourd’hui les modes de réception les plus courants dans les foyers.

En parallèle, la pénétration des écrans Internet dans les foyers s’est considérablement accentuée ces dernières années : en 5 ans, la proportion de foyers équipés en ordinateurs a augmenté de 11,2 points (84,1% en 2016) et a été multipliée par 10 pour les tablettes (45,3%). Et aujourd’hui 2/3 des individus possèdent un smartphone, soit 20 points de plus qu’il y a 5 ans.

Ces évolutions ont favorisé la pratique du replay : en 2016, 4,6 millions de téléspectateurs y recourent chaque jour, quel que soit l’écran utilisé. Ce nombre a triplé en 3 ans.

Phénomène intéressant : les écrans internet permettent également de toucher de nouveaux téléspectateurs, non équipés de téléviseurs. 16,1% des individus de 4 ans et plus ayant visionné un programme en replay ou en live sur ordinateur, smartphone ou tablette, ne sont pas équipés de téléviseur.

 Mesure TV 4 écrans : 3h52 par jour et par personne

Chaque jour, les Français passent en moyenne 3h52 à regarder des programmes TV, quel que soit l’écran et le mode de visionnage. Le live sur le téléviseur reste le cœur de la pratique, cependant le poids du délinéaire et des écrans Internet s’intensifie, représentant 8% de la durée d’écoute quotidienne des Français, soit près de 19 minutes. Et les adeptes de ces nouveaux usages de la télévision y consacrent plus d’1h30 chaque jour .

Au-delà même des supports et des modes de visionnage, les programmes TV sont les contenus vidéo les plus regardés quel que soit l’écran : il représentent 93% de la totalité de la consommation vidéo sur tous les écrans, loin devant la VOD/SVOD et les autres types de vidéos.

 A chaque genre de programme, son mode de visionnage privilégié

Live, replay, téléviseur, ordinateur, tablette ou smartphone, loin de se concurrencer, ces écrans et ces modes de consommation des programmes se complètent.

Le Sport, le pouvoir du Live

L’année 2016 fut riche en compétitions sportives. L’Euro et les Jeux Olympiques de Rio ont respectivement rassemblé 48 millions et 41,4 millions de téléspectateurs. Synonyme de convivialité et d’instantanéité, le sport à la TV se consomme essentiellement en live comme ce fut le cas pour ces deux événements regardés en direct par 99,5% des téléspectateurs.

La fiction : live ou en replay, c’est selon l’envie

En live, la fiction représente près d’un quart de la durée d’écoute individuelle sur les chaines de la TNT gratuite. Elle constitue près de la moitié du temps consacré par les téléspectateurs aux programmes regardés en différé enregistré ou en replay (45%).

L’information se consomme à chaud à la télévision et sur internet

En 2016, le paysage des chaînes d’information disponibles sur la TNT gratuite a évolué avec l’arrivée de deux nouvelles chaînes, LCI et Franceinfo. En octobre 2016, les 4 chaînes d’information - (iTélé, BFMTV, LCI et Franceinfo) – ont attiré 34,6 millions de téléspectateurs sur le mois. En parallèle, sur la même période, leurs sites et applications ont été consultés par 22 millions d’internautes.

 Et en 2017 …

Pour accompagner les évolutions du marché, Médiamétrie poursuit ses innovations en 2017 en s’appuyant sur ses méthodologies et technologies pour toujours plus de convergence entre les mesures panels et les big data, notamment pour enrichir la mesure des chaînes thématiques grâce à l’hybridation. Le service TV 4 écrans continuera son développement vers la publication d’une audience mensuelle par chaîne et un élargissement programmé du Médiaplanning.

 

 

 

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

A télécharger
2017 01 25_Cdp Année TV 2016.pdf (230.58 Kb)
Solutions(s) associée(s) :
Vos contacts :
Isabelle LELLOUCHE FILLIAU
Isabelle LELLOUCHE FILLIAU
Responsable des Relations Extérieures
ilellouche-filliau@mediametrie.fr
Retour