Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilInternetNetLetter › La NetLetter d'octobre 2016

La NetLetter d'octobre 2016

Imprimer

Sommaire
 

[Edito]

[Tendance du net]

[Actualités]

[Interview]

[En bref]

[Chiffres clés]

[Agenda]

[Communiqués de presse]

 
 
  Back to top
 
Edito
Le mobile au cœur de l’expérience client pour les médias et les marques
 
 
 

Avec 25,5 millions de visiteurs uniques quotidiens, le smartphone est devenu le 1er moyen pour se connecter à Internet. Il offre de nouveaux points de contacts pour les annonceurs et les éditeurs. Les nouvelles normes Nielsen Digital Ad Ratings, disponibles pour la 1ère fois sur les écrans mobiles, mettent en avant l’apport de couverture du mobile et de la tablette sur une campagne digitale.

Catherine Spindler, Chief Marketing & Communication Officer de Vente-privée, nous explique comment le smartphone participe à la croissance du e-commerce et redessine l’expérience utilisateur.

Avec l’essor des usages mobiles, nos différents dispositifs s’enrichissent pour qualifier au mieux l’audience et les usages des Français.

Bonne lecture !

Estelle Duval
Directeur Département Internet & Mediametrie//NetRatings

 
 
  Back to top
 
TENDANCE DU NET
Le smartphone au cœur des parcours d’achat
 
 
 

Le commerce sur smartphone concerne près de la moitié des Français. Le mobile est un écran d’achat qui séduit 6 millions de cyberacheteurs*. Il accompagne aussi les mobinautes dans leur parcours d’achat, à domicile ou en dehors de chez eux. Quels sont les comportements des cyberacheteurs sur cet écran ? Qui sont-ils ? Quels sites et applications privilégient-ils ? Découvrez les spécificités du smartphone, un écran au cœur des parcours d’achat.

Amazon, site préféré des cyberacheteurs sur mobile

Amazon arrive en tête des sites et applications de e-commerce consultés sur smartphone. Déjà leader sur ordinateur, le géant américain du commerce en ligne devance également ses concurrents sur le mobile. Les grandes enseignes ont toutes pris le virage de la mobilité, à l’image des leaders comme Cdiscount et eBay, quel que soit l’écran.

Le m-commerce, un taux de pénétration élevé chez les 15-34 et les CSP+

Grâce au mobile, les enseignes de e-commerce touchent une audience plus jeune. L’âge moyen des mobinautes de la sous-catégorie « Sites Marchands Généralistes » est de 40 ans, soit 5 ans de moins que sur l’ordinateur.

Le taux de pénétration sur les principaux acteurs de m-commerce est le plus élevé sur les 15-34 ans : 54% d’entre eux ont consulté ces sites et applications. Les Français CSP+ sont également le cœur de cible avec 51% d’entre eux qui consultent ces sites et applications.

Le smartphone pour acheter et se renseigner

Contrairement aux idées reçues, le smartphone n’est pas un écran utilisé seulement en mobilité. Même si le hors domicile reste le lieu privilégié pour les achats sur mobile (concernant 73% des cyberacheteurs**), 65% ont acheté sur smartphone depuis leur domicile. Support d’achat mais aussi d’information, plus de la moitié des mobinautes déclare s’être servie de leur smartphone en magasin, en premier lieu, pour comparer les prix et aussi pour prendre une photo et regarder les commentaires.

Offrant de nouveaux points de contacts pour un public plus jeune, le mobile s’inscrit au cœur des parcours d’achat pour penser l’expérience utilisateur des acteurs de la distribution physique et en ligne.

Sources: Médiamétrie – Mediametrie//NetRatings – Audience Internet Ordinateur – Catégorie créée spécialement pour la Fevad - Tous lieux de connexion - Applications Internet exclues - France – Moyenne des mois avril, mai, juin 2016 – Base : 2 ans et plus ;
Médiamétrie - Mediametrie//NetRatings - Audience Internet Mobile - Catégorie créée spécialement pour la Fevad - 2ème trimestre 2016 - Base : 15 ans et plus
* Médiamétrie - Web Observatoire – T1 2016 – Base : Utilisateurs principaux smartphone 15 ans et +
**Médiamétrie – Observatoire du consommateur connecté – Mai 2016 – Base : Internautes 15 ans et +

Contacts :

 
 
Back to top
 
ACTUALITÉS
De nouvelles normes pour Nielsen Digital Ad Ratings dorénavant sur mobile
 
 
 

Outil de référence sur le marché, Digital Ad Ratings mesure les impressions des campagnes publicitaires sur Mobile (tablettes et smartphones, sites et applications). Les analyses par écran démontrent des différences de ciblage et de couverture entre écrans mobiles et ordinateur. Que les campagnes publicitaires soient déployées sur un écran ou l’autre, elles ne performent pas de la même manière.

Les nouvelles normes Digital Ad Ratings, établies en août 2016 à partir des 5 659 observations et des benchmarks sur plus de 30 cibles, démontrent que le ciblage est meilleur sur écrans mobiles que sur l’ordinateur. Le gain observé est de 3 points sur les 35-54 ans, et de 10 points pour les 18-34 ans. Parmi les campagnes visant les 25-54 ans, 62% des impressions mobiles sont délivrées sur cible contre 47% des impressions sur ordinateur.

Retrouvez l’intégralité des normes Digital Ad Ratings en cliquant ici

Le déploiement des campagnes sur plusieurs écrans permet en outre de maximiser les couvertures digitales.

Cela passe par des niveaux de répétition moins élevés sur écrans mobiles. Sur les campagnes multi-publishers observées depuis le 1er octobre 2015, le mobile pèse pour 34% des impressions servies mais génère 40% de la couverture exclusive. De plus, en moyenne, seule 3% de l’audience d’une campagne publicitaire dupliquent entre l’ordinateur et les écrans mobiles, en raison de niveaux de duplication peu élevés entre ces écrans.

Source: Digital Ad Ratings– France – Copyright Mediametrie//NetRatings – Tous droits réservés - Normes à date : Août 2016

Contacts :

 
 
Back to top
 
De nouvelles plateformes mobiles pour de nouveaux usages vidéo
 
 
 

Les plateformes mobiles participent à l’essor de la vidéo grâce à de nouveaux modèles de distribution de contenus.
Alors que 70% des internautes consomment de la vidéo quel que soit l’écran au moins une fois par mois, la vidéo sur mobile concerne 34% d’entre eux.

L’importance de cet écran dans la consommation vidéo s’accentue chez les 15-24 ans. 66% des individus de cette tranche d’âge consultent des vidéos sur mobile selon l’étude IAB sur la vidéo en France*.

Cette prépondérance du mobile voit l’apparition de nouvelles plateformes et le renforcement stratégique des plus anciennes. Elles proposent des formats de plus en plus innovants avec des créations au format vertical.
Le taux de pénétration de ces plateformes est très élevé sur les jeunes, attirant les annonceurs à la recherche de cibles plus difficiles à toucher avec les médias tradionnels.

Facebook reste la plateforme la plus populaire touchant le plus grand nombre d’individus. Elle concerne a minima près des deux tiers de la population française, allant jusqu’à 83% des 15-24 ans.

Sur Snapchat, la différence se creuse avec les plus jeunes. L’application affiche déjà un taux de 64% des 15-24 ans connectés à cette application alors que moins d’un Français sur 5 s’est rendu sur le réseau.

Ces plateformes mobiles intensifient l’usage vidéo déjà très prononcé chez les plus jeunes par rapport au reste de la population française.

Sources : Médiamétrie – Mediametrie//NetRatings – Audience Internet Mobile – Juin 2016 – Base : 15 ans et plus - Copyright Mediametrie//NetRatings – Tous droits réservés
*Médiamétrie – Etude IAB – La vidéo en France, Pratiques et enjeux – Tous droits réservés

Contacts :

 
 
Back to top
 
INTERVIEW
Catherine Spindler, Chief Marketing & Communication Officer chez Vente-privée
 
 
 

Le smartphone est devenu le 1er écran au quotidien pour se rendre sur Vente-privée. Catherine Spindler, Chief Marketing & Communication Officer du site et de l’application e-commerce, nous témoigne de la place centrale des écrans mobiles, au cœur de la croissance de Vente-privée.com et comment ils redessinent l’expérience utilisateur.

1. Quel est le poids du mobile (audience/ revenus) pour un acteur comme Vente-privée ? Quand sont les pics d’audience sur mobile ?

Nous réalisons aujourd’hui 80% de notre trafic et 59% de notre chiffre d’affaires via le canal mobile* : 65% du trafic et 42 % du chiffre d’affaire sont réalisés sur mobile et 15% du trafic et 17% du CA sur tablette.

Globalement, nous remarquons peu de vrai pic mobile mais plutôt une tendance de croissance continue de l’utilisation de ce canal (entre +0.5 point et +1 point par mois en moyenne).

La période estivale, qui favorise une utilisation plus nomade, nous permet chaque année de recruter et de fidéliser sur ce device.

Durant la journée, le mobile est surconsommé durant le quart d’heure qui suit l’ouverture des ventes à 7h du matin, ainsi qu’après l’ouverture des ventes du soir à 19h avec une navigation tablette significative.

2. En quoi le mobile a-t-il modifié votre approche en termes d’expérience utilisateur, de relation client ?

Concernant la réflexion globale sur l'expérience utilisateur, nous ne pensons évidemment pas une conception mobile comme une conception Web. Aussi, depuis quelques années, la méthode de création a changé : nous réalisons toutes nos conceptions en pensant mobile (réalisation des écrans smartphone first), puis nous les déclinons pour le web

Il en est de même pour les outils backoffice, la production de médias etc. Tout était traditionnellement orienté pour le desktop, maintenant ce sont les contraintes mobiles qui guident : par exemple la résolution des médias des catalogues et des fiches produits qui doivent être en meilleure résolution de base pour les écrans retina des smartphones par rapport aux écrans d’ordinateur.

La place du mobile a également impacté notre vision de l’innovation, ainsi toutes les possibilités offertes par les OS mobiles sont envisagées pour répondre aux usages mobiles : notifications, moyens de paiement, spécificités iOS (le force touch etc.) et Android (widget etc.).

Cela implique également de travailler la personnalisation par device car certains secteurs sont plus en affinité avec certains canaux comme la mode et le mobile, à contrario du voyage qui est plus affinitaire avec le desktop.

3. Observez-vous des différences selon les marchés ?

On peut observer des différences sur les devices, par exemple Android est beaucoup plus fort sur certains marchés que iOS et évidemment des attentes différentes sur l’interface. Ainsi nos membres allemands ont besoin de plus de réassurance, ce qui se traduit par plus de détails dans les fiches produits ou l’affichage de certifications e-commerce par exemple. 

Nous notons également des différences de performances : l’utilisation du mobile est supérieure sur certains marchés, comme en Espagne par exemple, par rapport à l’Allemagne où l’ordinateur surperforme (38% des visites et 56% du chiffre d’affaires sur Desktop).

Les deux principaux leviers d'innovations sont sans aucun doute la créativité et la data.
La créativité car si nous sommes passés dans l'ère du Mobile first en termes d'usages en 2015, une grande partie des prises de parole annonceurs ne s'inscrivent pas encore dans la nouvelle écriture créative Mobile qui doit prendre en compte le format vertical de l’écran, l’absence de son par défaut pour une expérience utilisateur la plus fluide possible.
Enfin, le Mobile nous permet de cibler des moments de vie d'un consommateur ayant le plus de valeur pour une marque. Pour s'y inscrire, nous devons préempter les signaux de datas permettant de les détecter. Nous ne sommes qu'au début de ce défi, notamment concernant les datas de géolocalisation.

*Source: Données internes Vente-privée - septembre EUROPE

 
 
Back to top
 
EN BREF
Croisez audiences et comportements des internautes avec Cibles+
 
 
 

Pour la 12ème année consécutive, Mediametrie//NetRatings publie l’étude Cibles+. Elle observe les comportements online et offline des internautes sur un grand nombre de thématiques de la vie quotidienne.

Cibles+ permet aux éditeurs et aux régies de valoriser l’audience de leur inventaire de leurs offres et aux annonceurs et aux agences, d’identifier les sites les plus en affinité avec leurs prospects / clients.

La nouvelle vague, reposant sur les internautes âgés de 15 ans et + sur ordinateur(s), est disponible depuis le vendredi 14 octobre dans une interface web dédiée.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 
 
Back to top
 
Découvrez les 1er résultats Vidéo 3 écrans
 
 
 

A partir de début novembre, les clients eStat’Streaming – la mesure du streaming vidéo de Médiamétrie - recevront leur audience vidéo 3 écrans (ordinateur, smartphone et tablette).

Cette nouvelle étude leur permettra de connaître la puissance vidéo globale des acteurs vidéo sur Internet, l’apport des écrans mobiles par rapport à l’ordinateur et le profil de leurs vidéonautes.

 
 
Back to top
 
L’Audience Internet Global s’enrichit
 
 
 

L’Audience Internet Global se renforce. Les classements vont désormais prendre en compte toutes les marques, pour une vue complète de l’ensemble des secteurs, quel que soit le protocole (sécurisé ou non). En parallèle, les audiences mobile et tablette seront enrichies de données site-centric, à l’instar de l’Audience Internet Ordinateur.

 
 
Back to top
 
CHIFFRES CLÉS
Internet Global
 
Ordinateur   Mobile   Tablette
   
 
   
Base : Français 15 ans et plus - Juillet 2016 - Médiamétrie Back to top
 
Agenda
 
 
 
  • 17 novembre 2016 - Comité Internet
  • 22 novembre 2016 - Conférence de presse de la FEVAD sur les intentions d’achat de Noël des internautes, durant laquelle Bertand Krug, directeur adjoint de Mediametrie//NetRatings, interviendra
  • 24 novembre 2016 - Conférence du GESTE durant laquelle Olivia Brunet et Caroline de Lorgeril présenteront les audiences et usages du surf multi-devices sur les sites et applications des petites annonces (emploi, travail…)
  • 7 décembre 2016 - Médiamétrie organise une conférence « Hotspot » sur le recueil de la Data qui se tiendra au Saint Fiacre
 
 
  Back to top
 
Communiqués de presse
 
   
 
  Back to top