Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilInternetNetLetter › La NetLetter d'avril 2016

La NetLetter d'avril 2016

Imprimer

Sommaire
 

[Edito]

[Tendance du net]

[Interview]

[Actualités]

[En bref]

[Chiffres clés]

[Agenda]

[Communiqués de presse]

 
 
  Back to top
 
Edito
Mobile, tablette, médiaplanning : le département Internet et Mediametrie//NetRatings font évoluer leurs offres
 
 
 

Le mobile est devenu au fil du temps le 1er écran pour se connecter à Internet. En juin 2015, plus de la moitié des Français se sont rendus chaque jour sur Internet depuis leur smartphone. La tablette n’est pas en reste avec près d’1 Français sur 5.

Pour continuer de suivre ces usages, Médiamétrie renforce ses mesures d’audience Mobile et Tablette à partir des données de mars 2016 avec la mise en place de panels qui permettent une mesure plus précise couvrant l’intégralité du surf sur tous les sites et les applications. Ces nouvelles mesures serviront à améliorer les outils de médiaplanning actuels et futurs. Un médiaplanning 3 écrans verra le jour à la fin du 1er semestre 2016.

Médiamétrie s’intéresse aussi de près à la data et au poids de l’achat programmatique en France. TradeLab nous fait ainsi l’honneur de partager sa vision de la mesure des campagnes et son utilisation de Digital Ad Ratings.

Bonne lecture !

Estelle Duval
Directeur Département Internet & Mediametrie//NetRatings

 
 
  Back to top
 
TENDANCE DU NET
Les applications mobiles : des usages qui s'intensifient et se concentrent
 
 
 

En janvier 2016, 37,1 millions de Français de 11 ans et plus ont consulté au moins une fois Internet via leur smartphone, soit 6 millions de plus qu’en janvier 2014. Le téléphone mobile est devenu un moyen incontournable pour se rendre sur Internet. L’application mobile se situe au cœur de ces nouveaux usages et concerne presque l’intégralité des mobinautes (94,7%). Cependant, les places sont chères pour les éditeurs : malgré leur abondance, seules 5 applications sont utilisées par mobinaute en moyenne et leur utilisation diffère selon les types de contenus.

1. Les Français, toujours plus nombreux sur les applications

Les Français sont de plus en plus nombreux à se rendre sur les applications chaque mois. En janvier 2016, on dénombre presque autant de mobinautes sur les sites que sur les applications avec plus de 35 millions de visiteurs uniques sur chacun d’eux. Les applications rattrapent leur retard d’audience avec une croissance plus importante que les sites ces deux dernières années.

2. Une concentration du nombre d’applications utilisées

Alors qu’ils ont 28 applications installées en moyenne* sur leur téléphone mobile, les mobinautes se connectent en moyenne à 5 applications au cours du mois.
Parmi les mobinautes s’étant rendus sur une application en janvier 2016, près de 3 sur 4 en ont consulté 6 ou moins. Le nombre d’applications utilisées se concentre : seulement 28% des mobinautes se connectent sur plus de 6 applications au cours du mois. Ils étaient 35% deux ans plus tôt.

3. Un usage applicatif en fonction de la nature des contenus

L’utilisation des applications peut toutefois varier d’un univers à un autre. Avec un marché moins fragmenté, les éditeurs de « Jeux en ligne » et de « Météo » semblent fidéliser plus facilement leurs audiences grâce à une consultation des contenus directement sur l’application. En effet, les sous-catégories « Jeux en ligne » et « Météo » ont une audience plus élevée sur applications que sur sites. Respectivement, 66% et 56% de leur audience mobile s'est rendue exclusivement sur une application en janvier 2016. Moins d’un quart seulement des visiteurs uniques s’est rendu sur un site ET une application pour consulter la météo ou jouer.

Une réalité loin du marché des contenus d’actualité pour lesquels un navigateur permet de surfer plus facilement sur les nombreux sites structurant ce secteur qui bénéficie également d’apport de la part des agrégateurs et réseaux sociaux. Le site reste en effet le plus porteur d’audience pour la sous-catégorie Actualités, avec 61,9% d’exclusifs site tandis que les exclusifs applications sont moins de 10% pour consulter ce type de contenus. La part des utilisateurs des sites et applications pour un contenu d’actualité est toutefois relativement importante avec 29,7% des visiteurs ayant consulté à la fois les sites et les applications.

Sources : Médiamétrie et Mediametrie//NetRatings – Audience Internet Mobile – France – Janvier 2014 à Janvier 2016 – Base : 11 ans et plus – Copyright Mediametrie//NetRatings - Tous droits réservés

* Médiamétrie – Web Observatoire T4 2015 – Base : Internautes 15+ utilisateurs de mobile

Contacts :

 
 
Back to top
 
INTERVIEW
Carole Morvan, Directrice Générale Adjointe de Tradelab
 
 
 

Tradelab se présente comme un pure player programmatique multi-devices qui identifie les meilleures audiences via le traitement de gros volumes de data en temps réel. Accordant une importance toute particulière au suivi humain et à la transparence de ses services, Carole Morvan nous explique comment Tradelab accompagne ses clients, agences ou annonceurs, dans leurs campagnes.

Comment mesurez-vous les performances de vos campagnes ?

Tradelab est connu et reconnu pour sa capacité à accompagner ses annonceurs dans leurs stratégies de prospection et nous revendiquons un savoir-faire tout particulier en la matière.
Nous adressons l'ensemble des enjeux marketing du « consumer pathway », la notoriété, la conversion en passant par les logiques d'engagement.
La mesure de la performance et les KPIs liés sont de-facto associés aux objectifs. Sans être exhaustifs - car chaque annonceur dispose de « dashboard » d'efficacité en propre - nous mesurons les KPIs suivants : « reach & répétition », « l'awareness », coût et qualité de la visite ainsi que le taux de complétion sur l'engagement, coût d'acquisition et part de nouveaux clients sur la conversion.

Quelle utilisation faites-vous de Digital Ad Ratings (DAR) ?

Nous utilisons principalement DAR sur des logiques de branding impliquant des inventaires display et/ou vidéo et bien sûr multi-devices.
Les clients pour lesquels nous implémentons DAR depuis 2015 évoluent dans divers secteurs : entertainment, grande distribution ou encore e-commerce.
Certains d'entre eux intègrent de longue date la TV dans leur mix-média et sont donc satisfaits de pouvoir - enfin - mesurer l'efficacité de leurs campagnes de notoriété à l'aune de KPIs qui leurs sont familiers : couverture et répétition sur cible.
Enfin, DAR nous permet également de benchmarker nos stratégies d'activation data.

Quelles sont aujourd’hui vos attentes en matière de suivi de campagnes ?

Notre préoccupation au quotidien : sur-performer ! Pour cela, nous cherchons des outils, tel que DAR, toujours plus en adéquation avec l'opération de campagnes programmatiques : souplesse d'utilisation et de set-up, fréquence de mise à jour des données. Côté reporting, nous attendons une lecture plus directe des optimisations effectuées et de leurs impacts sur les KPIs cibles ainsi qu’une granularité plus fine dans la restitution des performances.
Disposer de benchmarks plus réguliers et/ou précis (CSP par ex.) serait également un input riche afin de mieux évaluer nos performances et de communiquer auprès de nos annonceurs et partenaires agences.

 
 
Back to top
 
ACTUALITÉS
Une nouvelle mesure d’audience pour l’Internet Mobile
 
 
 

L’Audience Internet Mobile évolue à partir des données de mars 2016 avec l’adoption d’une mesure par « meter », un logiciel discret installé sur le smartphone des 5 000 panélistes mobinautes français. Il permettra désormais la collecte quotidienne du surf mobile sur un périmètre exhaustif tout opérateur, tout mode de connexion 3G/4G/Wifi et tout type de protocole (http/https), pour l’ensemble des sites et applications du marché. Les résultats seront plus en phase avec l’évolution du marché et de nouveaux indicateurs (temps passé sur site et application, visiteurs uniques quotidiens) permettront d’affiner l’analyse des comportements de surf sur mobile et de les comparer aux autres écrans.

Contacts :

 
 
Back to top
 
Internet, au rendez-vous du box-office
 
 
 

En 2015, sur Internet ou dans les salles, février et décembre sont les mois où le cinéma a connu le plus de succès en France. L’audience sur Internet et le nombre d’entrées dans les salles de cinéma évoluent parallèlement et atteignent leurs meilleures performances lors de ces 2 mois clés.

Avec 24,9 millions d’entrées, le mois de décembre a généré le plus grand nombre d’entrées dans les salles en France en 2015, porté par la sortie des 2 films avec la plus forte intention d’être vu de 2015 : 007-Spectre (sorti le 11 novembre) et Star Wars : épisode 7, Le réveil de la force (sorti le 16 décembre)*. Ce même mois, 17,4 millions de visiteurs uniques de 15 ans et plus se sont rendus sur au moins un site ou une application de cinéma depuis leur ordinateur, leur mobile ou leur tablette, soit 1 Français sur 3 (33,5%). Ces films suscitent aussi un intérêt en amont de leur sortie : 17,8 millions de visiteurs uniques ont consulté des contenus de cinéma en octobre 2015. Parmi eux, ils étaient plus de la moitié (53,5%) à l’avoir fait notamment depuis un écran mobile (smartphone et tablette).

Le mois de février, 2ème et seul autre mois de l’année 2015 à dépasser les 20 millions d’entrées cinéma (22,5 millions), se place en 3ème position de l’audience mensuelle des sites et applications de cinéma avec 17 millions de visiteurs uniques. Porté notamment par Cinquante Nuances de Grey (sorti le 11 février) et American Sniper (sorti le 18 février), le mois de février est aussi celui des deux cérémonies phares du cinéma : les Césars en France et les Oscars aux Etats-Unis.

Sources : Médiamétrie et Mediametrie//NetRatings – Audience Internet Global – France – Agrégat constitué de Brands 3 écrans des sites de cinéma - Janvier à Décembre 2015 Année – Base : 15 ans et plus – Copyright Mediametrie//NetRatings
CNC – Estimation de l’année 2015
* Mediametrie Cin'Hebdo. Base : 15 ans et plus spectateurs cinéma 12 derniers mois. Intention de voir : note d'intention de 7 à 10 en semaine -1 avant la sortie.

Contacts :

 
 
Back to top
 
EN BREF
L’Audience Internet Tablette enrichie du surf sécurisé
 
 
 

Le périmètre de la mesure d’Audience Internet Tablette sera également élargi au surf sécurisé (https) dès les données de mars 2016, en cohérence avec l’Audience Internet Mobile. Il prendra en compte l’ensemble des sites et applications sur Tablette. L’Audience Internet Global 3 écrans offrira de facto un panorama encore plus complet des audiences online en France dès les données de mars 2016.

Contacts :

 
 
Back to top
 
Un médiaplanning enrichi
 
 
 

Le médiaplanning 3 écrans Ordinateur, Mobile, Tablette sera lancé d’ici la fin du 1er semestre 2016. Il apportera une vue globale du marché sur tous les sites et les applications. Médiamétrie l’enrichira de cibles comportementales d’achat grâce à une fusion des panels Internet avec le panel consommateurs Homescan de Nielsen. Les annonceurs pourront évaluer plus finement la puissance des plans de campagne sur des cibles personnalisées.

Contacts :

 
 
Back to top
 
DAR est audité
 
 
 

Digital Ad Ratings devient la référence dans la mesure des campagnes. Dans ce cadre, la solution, qui s’étend désormais aux écrans mobiles depuis octobre 2015, est en cours d’audit par le CESP. En parallèle, nous continuons de partager avec vous les normes mises à jour avec différentes données issues de la base des 4 000 observations étudiées depuis le lancement de la mesure à mars 2016.

> Consultez les normes

Contacts :

 
 
Back to top
 
XCR se mobilise
 
 
 

XCR a été adapté pour mesurer la complémentarité entre les écrans en intégrant dorénavant les impressions mobiles (smartphone + tablette) mesurées par DAR. Il permet de proposer des bilans de campagne bi-média TV+Internet et mesurera désormais les performances dédupliquées sur les 4 écrans.

Contacts :

 
 
Back to top
 
Médiamétrie travaille sur la « déportalisation » des audiences
 
 
 

Les Instant Articles de Facebook et les AMP de Google arrivent sur le marché français proposant des contenus avec des pages en chargement accéléré sur mobile. Médiamétrie organise avec les éditeurs des groupes de travail pour envisager l’évolution des conventions d’audience qui seront proposées au vote du Comité Internet.

Contact :

 
 
Back to top
 
CHIFFRES CLÉS
Internet Global
 
Ordinateur   Mobile   Tablette
   
 
   
Français 15 ans et plus - Janvier 2016
  Back to top
 
Agenda
 
 
 
  • 19 mai 2016 - Conférence de presse de la Fevad sur les résultats du 1er trimestre 2016
  • Juin 2016 - Forum annuel de la Fédération Française de l’Internet Immobilier
     
 
 
  Back to top
 
Communiqués de presse
 
   
 
  Back to top