Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilInternetCommuniqués › Plus de la moitié des internautes utilisent leur smartphone en magasin pour optimiser leurs achats
Plus de la moitié des internautes utilisent leur smartphone en magasin pour optimiser leurs achats

12/09/2016

A l’occasion de la conférence de presse organisée par la FEVAD dans le cadre du Salon E-commerce Paris, Médiamétrie//NetRatings et la FEVAD dévoilent les derniers résultats de l’Observatoire du Consommateur Connecté, l’étude qui décrypte les comportements d’achat des internautes. 

Plus de la moitié des internautes utilisent leur smartphone en magasin pour optimiser leurs achats
Les achats sur Internet progressent sur toutes les catégories
 

Au 2ème trimestre 2016, la France comptait près de 36 millions de cyberacheteurs, soit une augmentation de 4% en 1 an. Cette hausse concerne l’ensemble des catégories de produits et services achetés sur internet, avec un top 3 inchangé par rapport à l’année dernière.

Près de la moitié (48%) des internautes ont acheté un produit d’habillement ou de mode sur internet au cours des six derniers mois, ce qui fait de cette catégorie la plus prisée. Le panier moyen pour ces achats est de 55€.

Les achats en ligne de voyages / tourisme (hors billets de train) se classent 2ème du Top attirant 42% de cyberacheteurs. Cette catégorie est la première en termes d’exclusivité d’achat sur le web ; en effet, 72% des acheteurs de voyages en ligne passent exclusivement par Internet. En outre, c’est sur cette catégorie que le panier moyen des internautes est le plus élevé : en moyenne 481€.

Les produits culturels maintiennent leur 3ème position avec 38% de cyberacheteurs ces 6 derniers mois pour un panier moyen de 24€. Plus de la moitié des achats de cette catégories sont des achats impulsifs (52%).

1 mobinaute sur 2 utilise son smartphone en magasin
 

Si l’ordinateur fixe reste l’écran privilégié de l’achat sur internet, les écrans mobiles s’intègrent parfaitement dans le parcours d’achat des consommateurs connectés.

Pour Bertrand Krug, Directeur Adjoint de Médiamétrie//NetRatings, « le smartphone n’est pas uniquement un support d’achat en ligne : les internautes s’en servent aussi sur un point de ventes pour se renseigner sur un produit, comparer les prix, ou partager des informations. » Ainsi, 53% des mobinautes ont déjà utilisé leur smartphone en magasin : 23% d’entre eux pour comparer un prix avec celui des concurrents, ou encore 20% pour prendre une photo du produit et la partager.

La tablette s’apparente à l’ordinateur fixe : 73% des cyberacheteurs sur tablette ont effectué un achat de chez eux, contre 46% hors domicile. De plus, les achats se font davantage sur les sites mobiles que sur les applications.

Une complémentarité accrue entre web et point de ventes
 

Pour Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad : « Les cyberacheteurs sont désormais multicanaux à toutes les étapes de leurs achats sur internet, de la préparation à la livraison, ils profitent de toutes les possibilités proposées. Le smartphone joue un rôle essentiel dans le développement de ces nouveaux comportements des consommateurs et contribue ainsi à accélérer la disparition des frontières entre le commerce physique et internet ».

En effet, les consommateurs utilisent invariablement les canaux on et off line à tous les stades d’un achat. Si Internet est, par nature, la première source de renseignement pour un achat online, le magasin et l’entourage restent des valeurs sûres. Ainsi 52% des cyberacheteurs se sont préalablement rendus dans une enseigne physique avant d’acheter en ligne. En outre, 31% se fient aux recommandations de leurs proches (38% chez les 18-34 ans).

A l’inverse, près de 7 acheteurs en magasin sur 10 (69%) se sont renseignés sur Internet avant d’effectuer leur achat. Les internautes sont d’ailleurs plus de la moitié (51%) à laisser des commentaires sur la toile à propos de leurs achats.

La complémentarité entre les canaux online et offline s’illustre aussi au moment de la livraison. Pour récupérer leurs produits achetés en ligne, 67% des cyberacheteurs alternent entre la livraison et le retrait. La pratique du Drive dynamise les achats d’Alimentation et Produits de Grande Consommation : 55% des cyberacheteurs sur sites de grande distribution choisissent ce mode de livraison (+6 points par rapport à 2015), devant la livraison à domicile (52%) et le retrait en magasin (27%).

Enfin, voir et essayer les produits avant de les acheter reste la première raison d’achat en magasin plutôt que sur Internet. Mais ce frein à l’achat online est aujourd’hui en partie comblé par les possibilités de retour : 39% des cyberacheteurs ont déjà retourné un produit (+3 points par rapport à 2015) et 12% ont déjà acheté plusieurs tailles/modèles et retourné ceux qui leur convenaient le moins.

 
 
Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

A télécharger
2016 09 12_CdP Médiamétrie OCC _T2 2016.pdf (402.50 Kb)
Solutions(s) associée(s) :
Vos contacts :
Isabelle LELLOUCHE FILLIAU
Isabelle LELLOUCHE FILLIAU
Attachée de Presse
ilellouche-filliau@mediametrie.fr
Retour