Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilComportements médiasCommuniqués › Web Observatoire : 3ème trimestre 2015
Web Observatoire : 3ème trimestre 2015

16/12/2015

18,4 millions d’adeptes de la musique en streaming

Web Observatoire : 3ème trimestre 2015

18,4 millions de personnes ont écouté, au moins une fois au cours du dernier mois, de la musique sur une plateforme de streaming à la demande gratuite ou payante, soit plus de 4 internautes sur 10 (42%).
Devant l’ampleur du phénomène, des majors comme Universal ou Warner Music ou des mastodontes du web comme Apple ou Amazon ont récemment rejoint le marché en créant leurs propres plateformes de streaming musical. Les acteurs de ce marché sont ainsi très hétérogènes.
Au sein des plateformes gratuites, on peut citer YouTube, Dailymotion ou Tune In Radio; parmi les payantes, Sony Music, Napster ou Fnac Jukebox. Enfin, certaines sont des plateformes « freemium », à la fois gratuites et payantes, à l’image des pure players que sont Deezer, Spotify ou SoundCloud.

Le gratuit et l’ordinateur en tête

Une grande majorité des internautes déclarant écouter de la musique via des services de streaming musical à la demande le font via des plateformes gratuites. Sur le dernier mois, 16,7 millions d’internautes utilisent au moins une plateforme gratuite contre 7,5 millions pour les payantes. 5,6 millions de « streamers » adoptent une consommation mixte partagée entre les deux types de plateformes.
Les modes d’accès aux plateformes de streaming musical à la demande sont variés. L’ordinateur et le téléphone mobile sont les écrans de prédilection pour y accéder et sont plébiscités, avec respectivement 70 % et 50% des streamers qui les utilisent. Ces 2 écrans devancent largement la tablette (20%) et le téléviseur (9%).
Streamers gratuits et payants ne privilégient pas les mêmes écrans. Si les streamers gratuits ont des niveaux d’utilisation des écrans assez similaires à ceux de l’ensemble des streamers, en revanche, du côté des payants, le mobile (56%) passe d’une courte tête devant l’ordinateur (54%).

Streaming musical plateformes et ecrans preferes

L’étude Streaming musical à la demande se penche sur le profil des streamers, sur les facteurs de succès ou d’échec des plateformes et sur le type d’écoute : notoriété des plateformes, fréquence, lieu et moment d’écoute, leviers et freins à l’usage de streaming musical, fonctionnalités prioritaires, impact sur les autres modes d’écoute de la musique, satisfaction et mécanismes de recommandation. L’étude est rattachée au dispositif Web Observatoire sur le 3ème trimestre 2015.

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

A télécharger
2015 12 16 CP WebObservatoire T3 2015.pdf (393.50 Kb)
Solutions(s) associée(s) :
Vos contacts :
Benoit DAVID
M. Benoit DAVID
Attaché de Presse
Bureau : 01 71 09 93 18
bdavid@mediametrie.fr
Retour