Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, à des fins statistique et de personnalisation du contenu, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.

Vous êtes ici : AccueilComportements médiasCommuniqués › Les Chatons d’Or 2017 / Médiamétrie : Quel engagement des individus pour leurs médias ?
Les Chatons d’Or 2017 / Médiamétrie : Quel engagement des individus pour leurs médias ?

14/06/2017

 

1 personne sur 2 a déjà effectué une action engageante auprès d’un média

Avec le numérique et notamment les réseaux sociaux, la notion d’engagement prend de nouvelles dimensions, qui influent sur le rapport aux médias. A l’occasion de l’édition 2017 du Festival des Chatons d’Or consacrée à l’engagement, Médiamétrie a mené en mai 2017 une étude exclusive sur ce thème, présentée le 13 juin lors de la cérémonie de remise des prix.

De manière générale, l’engagement est associé à des valeurs plutôt positives de fidélité, respect, durée, confiance. 42% des personnes sont engagées dans la vie associative et 61% sont bénévoles. Pour 26%, l’engagement le plus récent concerne un projet humanitaire et pour 21% un projet sportif.

Transparence, information, neutralité, honnêteté sont les principales notions évoquées par les personnes interrogées quand il s’agit d’engagement des médias. 57% des Français sont sensibles à l’engagement d’un média pour une cause ou un projet, quelle que soit sa nature. C’est d’autant plus vrai chez les plus de 50 ans et les femmes. Et près de 4 personnes sur 10 (39%) seraient prêtes à contribuer au financement d’un média si la cause les concerne, leur tient à cœur, est une cause noble, ou s’ils consultent régulièrement ce média.

L’engagement comporte également une dimension « affective » : 62% des Français sont particulièrement attachés à un média, surtout les médias traditionnels et incarnés par des personnes : la télévision se place première, suivie de la radio, puis de la presse.

En ce qui concerne la participation de chacun, 1 personne sur 2 a déjà effectué une action engageante à l’égard d’un support ou d’un contenu média : émettre un commentaire positif ou négatif auprès de ses proches sur un programme, déposer un commentaire positif ou négatif sur les réseaux sociaux ou tout autre support, écrire un email ou un courrier à la rédaction ou au courrier des lecteurs. Et 2 personnes sur 3 seraient prêtes à le faire.

En accordant des « like » aux médias, les internautes considèrent qu’ils effectuent un acte d’engagement modéré, puisqu’ils leur attribuent la note de 4,7 sur 10. En revanche, lorsqu’il y a de l’attachement envers le média, le « like » devient synonyme d’engagement.

"Les Chatons d'Or ont pris un virage cette année en devenant le festival de la nouvelle économie créative : faire émerger les créatifs et les créateurs dans tous les champs de la société, dont les médias, avec l'engagement comme fil rouge. L'étude Médiamétrie - Chatons d'Or nous révèle, à l'instar des 3000 créations reçues et des 18 chatons d’Or célébrés le 13 juin, de multiples façons de percevoir l’engagement. Et surtout une bonne nouvelle pour nos talents et créateurs : l’engagement pour les Français est une notion plutôt positive," conclut Laurent Allias, fondateur des Chatons d'Or et de Josiane.

 

Partager cette page  

 

Pour consulter l'intégralité des résultats du communiqué, cliquer sur le lien ci-dessous :

A télécharger
2017 14 06 CP_Engagement Châton d\'Or.pdf (151.36 Kb)
Vos contacts :
Laure OSMANIAN MOLINERO
Laure OSMANIAN MOLINERO
Responsable des Relations Extérieures
PR Manager
Bureau : +33 1 47 58 97 55
losmanian@mediametrie.fr
Retour